Elle aura désormais plus de temps à consacrer à sa famille. Nandanee Soornack est « soulagée » et « happy » de la décision rendue en sa faveur aujourd’hui, indique son avocate.

La Cour de Bologne lui a, en effet, donné gain de cause alors que les autorités mauriciennes souhaitaient qu’elle soit extradée.

Les autorités mauriciennes peuvent-ils faire appel de cette décision ? Savina Choolun-Boodhoo n’a pas souhaité s’avancer sur ce point. Indiquant ne pas être, pour l’heure, en possession de plus amples informations.