Follow Us On

Slider

«Ils ne connaissent pas leur droits.» Tels sont les propos de Faizal Ally Beegun, défenseur des travailleurs étrangers. Décédée il y a une dizaine de jours des suites d’un avortement clandestin, la Malgache qui travaillait dans une usine textile à Phoenix depuis trois ans craignait sans doute d’être «expulsée du pays», avance le syndicaliste. Sans compter la stigmatisation à laquelle doivent faire face les mères célibataires.

Tout travailleur étranger à Maurice a le droit de circuler librement et de se marier. Un livret d’information a été lancée à l’intention des ouvriers étrangers en mars dernier.

Photo d’illustration : Le syndicaliste Faizal Ally Beegun (portant un bonnet) au milieu de ressortissants bangladais, l’année derniëre, qui protestaient contre leurs conditions de travail.

Facebook Comments