Follow Us On

Slider

«Ils ne connaissent pas leur droits.» Tels sont les propos de Faizal Ally Beegun, défenseur des travailleurs étrangers. Décédée il y a une dizaine de jours des suites d’un avortement clandestin, la Malgache qui travaillait dans une usine textile à Phoenix depuis trois ans craignait sans doute d’être «expulsée du pays», avance le syndicaliste. Sans compter la stigmatisation à laquelle doivent faire face les mères célibataires.

Tout travailleur étranger à Maurice a le droit de circuler librement et de se marier. Un livret d’information a été lancée à l’intention des ouvriers étrangers en mars dernier.

Photo d’illustration : Le syndicaliste Faizal Ally Beegun (portant un bonnet) au milieu de ressortissants bangladais, l’année derniëre, qui protestaient contre leurs conditions de travail.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu
[Vidéo] Lasours : La musique et le talent au-delà du handicap

La musique est un moyen d’expression qui permet aux jeunes souffrant d’un handicap physique ou mental de montrer qu’ils peuvent...

Close