C’est vers la Cour suprême que compte se tourner le syndicat des enseignants du privé pour obliger le Mauritius Examination Syndicate à remettre à tous les candidats du School Certificate et du Higher School Certificate leurs fiches de résultat.

L’Union of Private Secondary Education Employees estime que si le gouvernement est en droit d’instaurer des règles de présence pour l’obtention de subventions pour le paiement des frais d’examens, il n’a pas le droit de retenir les résultats qui sont déjà arrivés au pays. Mettant ainsi dans l’embarras les candidats qui en ont besoin soit pour s’inscrire à l’université, soit entrer en fin de cycle du secondaire.