Le Conservation Director de la Mauritian Wildlife Foundation (MWF), le Dr Vikash Tatah, déplore que le ministère de l’Agroindustrie, ait décidé de procéder ce samedi 27 octobre à un troisième exercice d’abattage des chauves-souris. Il se dit d’accord avec le chiffre de 66 000 roussettes avancé par le ministre Mahen Seerutun, mais il conteste les affirmations que celles-ci sont trop nombreuses pour un petit pays comme Maurice. Il considère que le lobby de la communauté des planteurs a plus de poids que celui des écologistes.