La star indienne devait être l’invitée d’honneur de la Journée des femmes à Maurice, en mars prochain. Terrassée par un arrêt cardiaque, Sridevi est décédée dans la soirée du 24 février. L’icône de Bollywood assistait, avec son époux Boney Kapoor et leur cadette Khushi, au mariage de l’un de ses neveux à Dubayy. C’est le beau-frère de Sridevi qui a confirmé la nouvelle.

Les hommages affluent de partout à travers le monde. Du Premier ministre indien Narendra Modi qui exprime sa tristesse, de stars indiennes qui l’ont côtoyée comme Akshaye Kumar, d’anonymes…

A Maurice, Roubina Jadoo-Jaunbocus souligne que le décès de l’actrice est «une grande perte» et «un choc».

Star incontestée de Bollywood, Sridevi a conquis le public avec des rôles d’héroïne plutôt combatives. Comme dans Chandni ou encore Lamhe. Très prolifique durant les années 1980 et 1990, elle met sa carrière entre parenthèses lorsqu’elle épouse Boney Kapoor en 1996.

Sridevi revient sur le grand écran en fanfare quinze ans plus tard dans English Vinglish. Son dernier film, Mom, remonte à l’année dernière. Elle y incarne une mère déterminée à venger le viol de sa fille. Originaire du sud de l’Inde, Sridevi avait plus de 275 rôles à son actif.