Follow Us On

Slider

C’est à la suite d’un vote à mains levées que les employés de la National Transport Corporation (CNT) ont accepté les Rs 1000 d’allocation mensuelle proposée par la direction de la compagnie d’autobus. L’assemblée générale, qui rassemblaient les travailleurs et leurs représentants syndicaux (dont la Union of Bus Industry Workers), s’est prononcée en majorité en faveur de cette proposition qui intervient en lieu et place d’une augmentation salariale et en attendant un nouvel accord collectif.

Des conditions sont toutefois rattachées à cette résolution, a expliqué Reeaz Chuttoo, négociateur de la Platform travayer de la NTC, à l’issue de l’assemblée générale tenu le jeudi 29 août, au Tamil Hall à Vacoas.

La compensation salariale accordée en janvier prochain ne doit pas être incluse dans l’allocation. Les congés maladie ou «local» ne peuvent pas en être déduits. Aussi, l’allocation doit être comptabilisée si un employé prend sa retraite ou opte pour un départ anticipé.

Reeaz Chuttoo demande également que «cette allocation dure jusqu’à juillet 2020. Nous nous attendons à ce qu’en août, le salaire de base soit augmenté», explique Reeaz Chuttoo.

Cette allocation est un compromis proposé par la direction de la NTC dans le cadre de la reprise des discussions en vue d’un nouvel accord collectif. Le management avait lui-même, dans un premier temps, annoncé le «deadlock», affirmant que la situation financière de la compagnie de transport en commun ne lui permettait pas de faire de contre-propositions face aux demandes des syndicats. La direction a, par la suite, rouvert les négociations. Evitant ainsi l’éventualité d’une grève (lire ici aussi).

Facebook Comments