Follow Us On

Slider

Le village d’Amaury négligé, voire délaissé par le conseil de district de Rivière-du-Rempart ? C’est en tout cas le sentiment qui perdure, fait comprendre Muhsin Subdar, président du conseil de cette localité du nord-est de l’île Maurice.

Des lampadaires sans ampoule depuis des mois, des chauffeurs qui conduisent dangereusement sur des routes du village sans aucune indication ou ralentissement ou encore le ramassage des ordures moins fréquent ces derniers temps… Les villageois sont à bout, relate Subdar que ses mandants tiennent pour responsable de ces manquements. Car les patelins aux alentours reçoivent, pour leur part, les services attendus.

«Les villageois disent que je ne fais pas mon travail alors qu’à maintes reprises, j’ai alerté les autorités concernées mais sans succès», déclare le président du village d’Amaury. Ce dernier affirme que les villages reçoivent les services correctement alors qu’eux sont laissé pour compte.

Contactée, la représentante d’Amaury au conseil de district explique que des requêtes ont été envoyées aux autorités concernées. Les procédures retardent cependant la concrétisation des mesures demandées.

Facebook Comments