Un jugement est un jugement, il faut y faire face. Contre mauvaise fortune, Ashit Gungah fait bon cœur. Le ministre du Commerce se dit toutefois «attristé» car c’est au moment où le Premier ministre abat un important travail pour le pays que tombe la décision de la Cour suprême autorisant le Directeur des poursuites publiques de saisir le Privy Council au sujet de l’affaire Medpoint.

Le ministre MSM dit ne pas faire grand cas de ceux qui appellent à la démission du Premier ministre ou qui prient pour que le Privy Council mette en cause Pravind Jugnauth. Si certains prient pour que le Premier ministre connaisse un revers devant les Law Lords, Gungah affirme qu’ils sont encore plus nombreux à prier pour Pravind Jugnauth et son père sir Anerood.