Chacun pourra voter pour sa chanson préférée sur la radio de son choix. Mais contrairement aux années précédentes, la MBC, Radio Plus, Radio One et Top FM cumuleront leurs votes pour déterminer quelle est la chanson locale préférée des mauriciens en 2016.

Si la réunion est jugée positive par les artistes, ils estiment néanmoins que des rencontres supplémentaires seront nécessaires pour régler les détails. Bruno Raya explique ainsi que loin de ne demander qu’une compensation financière, les artistes réclament davantage une reconnaissance de la part des radios et des opérateurs de téléphones qui réalisent d’importantes opérations commerciales à partir du concours de disque de l’année.

Le ministre de la Culture Dan Baboo, des représentants des artistes, les directeurs des radios privées et publiques ainsi que des représentants des opérateurs de téléphonie et de la Rights Management Society se sont rencontrés ce mercredi 16 novembre.