Ils ne comprennent pas pourquoi l’art n’est pas traité de la même manière que le sport, par exemple. Avec notamment des infrastructures dédiées aux artistes et à leurs disciplines respectives. De la même manière, Percy Yip Tong, le porte-parole d’un collectif d’artistes, déplore que les athlètes les plus performants obtiennent récompenses et bourses de l’Etat, alors que ce n’est pas le cas notamment pour les artistes musicaux.

Ce sont ces différences de traitement, mais aussi la manière générale dont la politique culturelle de l’Etat est politisée et communautarisée qui pousse les artistes musicaux les plus en vue à boycotter le traditionnel concert à l’occasion de la fête de l’indépendance, cette année.

Les artistes réclament ainsi une politique culturelle radicalement différente. Mais proposent aussi que le budget de la culture et des arts soit financé par les fonds de la responsabilité sociale des entreprises et de la contribution obligatoire qu’effectue la loterie nationale à l’Etat.