Le groupement se donne un temps pour préciser la manière dont il entend mener son action sur le terrain politique et social. Les animateurs d’Action for Regional Equity, Accountability and Sustainable Development ont évoqué leurs principales préoccupations lors d’une rencontre avec la presse, ce 11 janvier.

Si, d’une part, ils critiquent sévèrement le primeministership de Pravind Jugnauth, qu’ils jugent illégitime, les animateurs de l’AREASD exigent aussi un processus électoral plus équitable à travers un nouveau redécoupage des circonscriptions. Parallèlement, l’ONG plaide pour un système d’aide social plus efficace.