La page Danielle Selvon est définitivement tournée pour le MMM. C’est ce qu’explique Paul Bérenger suite à la démission de la députée de chez les mauves. L’élue du MSM, qui était passée au MMM, et qui siègera désormais en indépendant a claqué la porte du parti en évoquant «l’ère des colons du 18e siècle» dans sa lettre de démission.

Le leader du MMM refuse de la commenter cette allusion qui a provoqué un «dégoût unanime». Bérenger estime que l’élue de Grande Rivière Nord Ouest/Port-Louis Ouest a eu du mal à s’adapter au parti tout en laissant entendre que la direction des mauves n’a rien fait pour l’antagoniser.