Le MMM a le potentiel d’être « de loin le premier parti de Maurice lors des prochaines élections générales ». Loin de se décourager après le 120-0 des élections municipales, Paul Bérenger estime que son parti demeure puissant sur l’échiquier politique. En se basant notamment sur les proportions relatives des suffrages obtenus lors des scrutins du 14 juin.

Bérenger affirme qu’il a proposé à la hiérarchie mauve de se mettre en retrait en même temps que Rajesh Bhagwan, le président du MMM. Toutefois, après discussion au sein du bureau politique, il a été convenu que le leader devrait rester à son poste afin de « foncer » face au pouvoir en place. Que Bérenger accuse de « verser dans toutes sortes d’abus ».