Le président du National Wage Consultative Council prévient que malgré l’accord sur le principe d’un salaire minimum, le patronat et les syndicats doivent toujours tomber d’accord sur le maintien des Remuneration Orders (RO) sectoriels. Car Beejaye Coomar Appana estime que les travailleur voient dans les RO un filet de sécurité additionnel.

C’est pour discuter de cela et d’autres aspects techniques de la mise en place du salaire minimum que le comité se réunira désormais tous les premiers mercredis du mois. La prochaine réunion est prévue pour le 8 mars.