Le rachat de la clinique par Omega Ark aurait dû avoir été finalisé depuis plusieurs semaines déjà. Toutefois, les discussions entre l’Etat et le groupe britannique sont toujours en cours, a confirmé Pravind Jugnauth au Parlement hier, suite à une question de Reza Uteem.

Le gouvernement compte considérer diverses options quant à Apollo Bramwell Hospital, a fait comprendre le ministre des Finances.

A Reza Uteem qui s’est intéressé à la situation financière de l’ancien fleuron du groupe BAI, le Grand argentier a fait ressortir que les coûts opérationnels ont considérablement augmenté depuis l’année dernière.

Ainsi, pour la période d’août 2015 à juin 2016, les revenus moyens mensuels étaient de Rs 58 millions. Or, les dépenses moyennes mensuelles s’élevaient à Rs 77 millions respectivement. Par conséquent, la NIC Healthcare Ltd, chargée de la gestion et des opérations de la clinique, y a injecté Rs 196 millions.

D’où proviennent ces fonds ? a encore voulu savoir le parlementaire mauve. « De prêts bancaires, je pense », a répondu le ministre des Finances.

Pravind Jugnauth a assuré que des « mesures correctives » ont permis de réduire les dépenses. Le déficit mensuel pour le mois de juin de cette année était de Rs 8 millions, précise-t-il, contre Rs 35 millions en septembre dernier.

Pour sa part, Zouberr Joomaye a voulu savoir si les 21 médecins étrangers qui exerçaient à Apollo Bramwell Hospital sont toujours en poste. Leurs salaires s’élèvent à Rs 11 millions par mois. Le ministre des Finances a déclaré qu’il n’a pas d’informations à ce sujet.