Follow Us On

Slider

Exactement six mois après avoir démissionné de son poste de directeur par intérim de la radiotélévision nationale et pris sa retraite en tant que Head of Graphics, une nouvelle responsabilité a été confiée à Anooj Ramsurrun. Celui-ci occupera en effet désormais le poste contractuel de directeur général adjoint.

48 jours seulement après son départ du 14 août 2019, Ramsurrun avait repris du service à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) comme consultant. Dès octobre 2019, à quelques jours de la dissolution de l’Assemblée nationale, Ramsurrun avait été chargé de chapeauter la production d’information à la radiotélévision nationale. Il a ainsi été à l’origine de certains reportages ayant coûté des plumes aux travaillistes auprès d’une frange conservatrice de l’électorat.

Avec le départ à la retraite de Ramsurrun et son retrait comme directeur général par intérim, l’ancien président du conseil d’administration Beejaye Ramedenee avait été nommé patron de l’institution. Dans l’entourage de l’actuel numéro un de la MBC, on se montre circonspect par rapport au retour de Ramsurrun à la direction car aucune confirmation officielle à ce sujet n’a été reçue. Selon les proches de Ramdenee, celui-ci n’aura d’ailleurs aucun mal à travailler avec son nouvel adjoint vu que les deux hommes ont déjà collaboré étroitement dans le passé.

Les proches de Ramdenee se refusent toutefois à réagir par rapport aux spéculations à l’effet qu’avec le retour de Ramsurrun, ce sont les jours de l’actuel directeur général qui seraient en fait comptés. Les récentes querelles de la MBC Staff Association avec le directeur général ainsi que les accusations de favoritisme de Ramdenee à l’égard d’une présentatrice vedette de la radiotélévision auraient en effet créé un climat tendu entre l’actuel patron et une partie du staff à Moka.

Beejaye Ramdenee et Anooj Ramsurrun sont tous deux restés injoignables pour commenter la situation.

Facebook Comments