Follow Us On

Slider

Rama Sithanen l’a dit à la sortie de la réunion du comité chargé de rédiger le programme électoral de l’alliance PTr-MMM hier : deux rencontres supplémentaires seront nécessaires pour boucler l’essentiel du manifeste mauve-rouge. Si le très convenu « élargissement de la base économique et développement de nouveaux piliers » sera réitéré, ION News a appris que le programme de l’alliance comportera des changements radicaux par rapport à l’actuelle stratégie économique globale du pays. Dans la hiérarchie de l’alliance, on parle ainsi de « mesures et réformes fortes et courageuses » dont la mise en œuvre « ne sera pas facile ».

Si c’est le cas, c’est d’abord parce que Navin Ramgoolam et Paul Bérenger s’entendent sur un point fondamental : maintenir la stratégie économique actuelle équivaudra à placer Maurice sur une trajectoire de croissance à moyen terme de l’ordre de 3% tout au plus du produit intérieur brut. Soit moins de la moitié de ce qui est nécessaire pour faire passer Maurice de la catégorie des pays à revenus intermédiaires à celle des nations à forts revenus.

Si cette analyse avait déjà été faite, il semble toutefois que le dernier Systematic Country Diagnostic de la Banque mondiale (BM) a servi de « wake up call » supplémentaire. Si comme à son habitude, la BM recommande des changements en profondeur, notamment dans l’octroi des prestations sociales ou le retrait de l’Etat de certaines de ses activités actuelles, au sein de la hiérarchie de l’alliance PTr-MMM, on admet que « si le diagnostic est bon, les solutions préconisées ne le sont pas nécessairement ».

Comme se plaît à le rappeler Paul Bérenger, il s’agira donc « de relancer l’économie dans autant de justice sociale que possible ». Ayant déjà effectué un homework sur la question, Rama Sithanen a partagé les grandes lignes de l’orientation économique qu’il préconise avec les membres du comité de rédaction du programme électoral rouge-mauve ce mercredi. Ainsi, la stratégie économique de ce gouvernement aura également pour vocation d’éliminer la pauvreté absolue à Maurice (soit les ménages vivant avec moins de 2 dollars de revenus par jour) et réduire la pauvreté relative. Une orientation qui a, selon nos recoupements, « le soutien total » de Paul Bérenger. Qui se fait épauler sur le dossier économique par le juriste d’affaires Reza Uteem.

C’est donc sans surprise qu’un « alignement total » a été constaté sur la stratégie économique lors de la réunion d’hier. Rama Sithanen aura une nouvelle occasion de s’en assurer dès ce vendredi. En effet, après la réunion Ramgoolam-Bérenger prévue aujourd’hui, c’est avec le shadow Finance minister que les deux hommes devraient avoir une session de travail ce vendredi. Non seulement pour discuter du programme de l’alliance, mais aussi, et même surtout, du prochain discours du budget.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News
Front de l’opposition : l’alliance MSM-PMSD-Muvman liberater scellée

Pour l’heure, aucune déclaration officielle n’a été faite concernant les détails de l’accord, les partenaires préférant attendre une conférence de presse...

Close