C’est au son d’instruments de musique que les militants d’Aret Kokin Nu Laplaz ont marché dans Port-Louis contre la privatisation des plages publiques. Pour Yann Hookoomsing, le citoyens doivent rejoindre la cause avant que d’autres pans du littoral ne soient octroyés à des promoteurs hôteliers.