Sur la base de faits et d’informations présentés par la direction d’Air Mauritius (MK) au conseil d’administration de l’entreprise, la décision a été validée. Les contrats de trois pilotes travaillant jusqu’ici pour la ligne aérienne nationale ont été résiliés. Ils seront informés de la décision de MK dans les meilleurs délais, apprend-on du Paille-en-Queue Court.

A la direction de MK, on précise que le conseil d’administration a pris note de la «gravité de la situation» après les perturbations de ce jeudi soir et donné son feu vert pour la mise en place d’un business continuity plan pour que l’entreprise puisse faire face à d’éventuelles perturbations. L’objectif étant, d’une part, de minimiser les inconvénients pour les passagers et, d’autre part, de préserver les intérêts de la compagnie.

Le communiqué émis ce vendredi soir par MK explique également que le conseil d’administration de l’entreprise a «appelé tous les pilotes concernés à se ressaisir dans l’intérêt de la compagnie et du pays» tout en remerciant d’autres pilotes et le personnel de MK pour leur «dévouement».

Cette décision intervient après des consultations entre le Premier ministre et la direction de MK. Pravind Jugnauth avait d’ailleurs prévenu plus tôt que les principaux responsables des perturbations doivent s’attendre à des «répercussions».