Balle aux pieds, ces enfants peuvent rêver de faire parler le football agaléen sur le sol mauricien. C’est en tout cas le souhait d’Arnaud Poulay, entraîneur de la première école de foot de l’archipel, l’Académie Football Agalega.

La création de cette école de foot s’est faite grâce au soutien de l’Association de football Nord (AFN), en particulier de l’entraîneur du club Joe Tshupula. C’est durant une formation de six mois à l’AFN qu’Arnaud Poulay a proposé l’idée de former les jeunes au football à Agalega. Il explique qu’il était lui-même un bon joueur de foot auparavant mais qu’il n’a jamais eu la chance d’exploiter ce potentiel. C’est donc avec l’intention de donner de meilleures chances aux jeunes de l’archipel qu’il a voulu monter cette école de foot.

Celui qui est aussi secrétaire général de l’Agalega Mauritius Partnership Association avoue qu’il a été difficile de convaincre des partenaires pour un soutien financière. Mais la réception locale a été très encourageante.

Depuis les premières leçons de foot, le 21 juin, une vingtaine d’enfants de 7 à 13 ans apprennent à maîtriser passes, dribles et stratégie collective. Des jeunes de l’archipel, la vingtaine, assistent Arnaud Poulay lors des entraînements, qui ont lieu quatre fois la semaine. Petits et grands se partagent l’unique terrain de foot de l’île du Nord. Les parents et proches des joueurs mais aussi la population de l’archipel assistent souvent aux matches de pratique.

Le seul regret d’Arnaud Poulay ? «Les compétitions font défaut à Agaléga. J’espère que dans les prochaines années, nos joueurs pourront être inscrits à Maurice», dit-il.

Joe Tshupula suggère, pour sa part, des stages de football destinés aux joueurs agaléens à Maurice. C’est d’ailleurs avec cet objectif que le Belge entraîne les plus jeunes. Avec le bon encadrement, dit l’ancien entraîneur du Club M, ces jeunes deviendront des joueurs accomplis.