Follow Us On

Slider

61% des Mauriciens pensent que la corruption a augmenté durant l’année écoulée. C’est ce que conclue le sondage Afrobarometer mesurant la perception de la corruption dans le pays. L’édition 2019 de l’étude indique également que près de deux Mauriciens sur trois (62%) estiment que le gouvernement ne combat pas efficacement la corruption.

L’édition 2019 compare les résultats de 2019 avec ceux de 2015, qui avaient coïncidé avec un changement de gouvernement. Ainsi de nombreuses institutions sont considérées comme étant plus corrompues en 2019 comparé à 2015. C’est le cas du Premier ministre, des parlementaires et des juges et magistrats.

La police est toutefois mieux perçue. 19% des personnes interrogées pensent désormais que l’institution est corrompue, alors qu’ils étaient 22% à avoir cette opinion lors de l’édition 2015. Les fonctionnaires sont également perçus comme étant moins susceptibles à céder à l’attrait de l’argent et d’avantages divers.

A la question, «est-ce que le niveau de la corruption a changé durant les 12 derniers mois», 61% des Mauriciens interrogés disent avoir constaté une augmentation alors que 11% notent une régression. Comparativement ils étaient respectivement 69% et 7% à avoir la même opinion il y a 4 ans. Toutefois, si en 2015, 21% des sondés estimaient que la corruption était stagnante, ils sont désormais 23%.

Afrobarometer Corruption Barometer 2019 by ION News on Scribd

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in En continu, Main sliders, Slider_Actu
[Vidéo] Tex Knits : Une manifestation prévue la semaine prochaine devant le Parlement

Les employés de Tex Knits Ltd n'ont pas encore reçu leur salaire de juin, alors que l'usine elle-même fait face...

Close