Tout a été fait dans les règles, affirment Aadil Ameer Meea et Veda Baloomoody. Ce mardi 23 août, les deux élus du MMM se sont rendus au Central Criminal Investigation Department pour dénoncer ce qu’ils considèrent être une « tentative d’intimidation ».

Présent lors de l’interpellation des militants du MMM qui placardaient les affiches ce lundi soir, Meea affirme que les policiers présents ont prétexté avoir reçu « des ordres d’en haut ». Si aucun des activistes du MMM n’a finalement été arrêté, les deux cadres du MMM affirment que les affiches placardées à travers Port-Louis ont été déchirées durant la nuit.