Showkutally Soodhun plaide non coupable en Cour intermédiaire face à l’accusation formelle de la charges d’«abuse of authority by public official». L’affaire a été appelée devant la magistrate Niroshini Ramsoondar, ce lundi 24 septembre.

La poursuite a réclamé un ordre d’interdiction de voyager visant l’ancien Vice Prime minister, une motion à laquelle la défense a objecté. Cette motion sera débattue le 4 octobre prochain.

Showkutally Soodhun doit prendre l’avion aujourd’hui pour se rendre à la Mecque, en Arabie saoudite.

Le président du MSM est représenté par Mes Raouf Gulbul et Ravind Chetty. L’affaire sera prise sur le fond le 7 décembre.

L’ex-ministre du Logement et des Terres aurait tenu des propos jugés racistes lors d’une réunion, en juillet 2017, avec des habitants de Bassin opposés à la construction de logements sociaux dans cette région du centre. Une enquête policière avait été ouverte en novembre 2017.

Les propos de Soodhun avaient soulevé un tollé, provoquant une manifestation et des réactions de tous bords, dont du Cardinal Piat. Alors que plusieurs citoyens avaient porté plainte, le député travailliste Shakeel Mohamed avait, de son côté, déposé une motion de censure contre l’élu orange. Cette affaire avait fini par coûter son portefeuille ministériel au député de La Caverne/Phoenix.

Photo d’archives