Le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) a fait connaître ses recommandations dans l’affaire Varma. L’ancien Attorney General sera poursuivi pour « assault » sous la section 230(1) du Criminal Code, sur la personne de Florent Jeannot. Et ce dernier fait face à une accusation de « driving without due care and attention ». Cela fait suite à l’accident qui a eu lieu le 4 mai de l’année dernière, à Quatre-Bornes, impliquant le jeune homme et Yatin Varma.

Ce dernier, dans un entretien [voir vidéo plus bas] à ION News, disait « attendre un éventuel procès pour entente délictueuse dans la sérénité ». Il n’a plus rien craindre sur ce chapitre : il n’y aura aucune poursuite dans le cadre du volet « conspiracy » de cette affaire.

Le bureau du DPP indique que l’enquête menée révèle qu’il n’y a jamais eu accord entre les deux parties, ni consensus sur le montant à être payé. Or, selon la section 109 du Criminal Code (Supplementary) Act, cette condition est nécessaire pour que le délit ait été commis. Les investigations policières relatives à l’agression n’ont pas non plus été gênées.

Aucune charge n’est, non plus, retenue contre le père de Yatin Varma, que Florent Jeannot accusait de l’avoir giflé.