Paul Bérenger trouve «choquant» que la Speaker n’ait pas choisi de traiter en urgence le «privilege complaint» de Reza Uteem contre le député MSM Kalyan Tarolah. Maya Hanoomanjee a décidé de ne pas donner suite à sa plainte, du moins pour le moment, contre l’ex-Parliamentary Private Secretary (PPS) qui a envoyé des vidéos à connotation sexuelle de l’enceinte même de l’Assemblée nationale.

Face à la presse ce mardi 4 décembre, le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) déplore le comportement de la Speaker, estimant que cette affaire aurait dû être traitée en toute urgence. Il souligne que si Maya Hanoomanjee estime que le «privilege complaint» n’est pas urgent, elle aurait dû écrire à Reza Uteem et lui en expliquer les raisons, comme stipulé dans les «Standing Orders» de l’Assemblée nationale.

Paul Bérenger déclare également que si le chef du gouvernement avait du respect pour l’auguste assemblée, il aurait dû suspendre Kalyan Tarolah.