Fin de contre-interrogatoire pour Neerunjun Ramtohul. Cela après un feu roulant de questions de la part de Gavin Glover.

C’est après un long échange de questions que le témoin Neerunjun Ramtohul a finalement livré les détails sur les deux ordres de saisie-arrêt (attachment order) contre Rakesh Gooljaury. Non sans l’intervention du magistrat Seebaluck, qui a sommé le témoin de répondre aux questions de la défense.

Le cadre de Barclays Mauritius était, en effet, réticent à révéler les détails de ces ordres émis par la Mauritius Revenue Authority. Les attachment orders étant des documents confidentiels, a-t-il déclaré à la barre des témoins, après consultation avec les avocats de Barclays Mauritius suivant les échanges plutôt houleux de ce matin.

Le magistrat Seebaluck a finalement émis un ruling, indiquant au témoin qu’il devait répondre aux questions ayant trait à ce document.

Me Gavin Glover a demandé au cadre de la Barclays Bank le montant des dettes de Gooljaury. En ce qu’il s’agit de l’income tax, un montant de Rs 4 536 904 lui est réclamé, et Rs 6 381 469 pour la taxe à valeur ajoutée. Soit quelque Rs 10,9 millions.

Les attachment orders sont datés du 24 mai 2016.

Le procès reprendra en Cour intermédiaire le 30 mars prochain.

La motion de Gavin Glover, qui objecte à l’audition de Rakesh Gooljaury avant les 19 autres témoins, sera alors débattue.

Photo (archives) : Rakesh Gooljaury en Cour de Port-Louis.