Follow Us On

Slider

Le Bar Council a été sollicité officiellement dans le cadre de l’enquête ouverte suite à la fuite, il y a quelques mois, de l’ébauche de la décision du Privy Council dans l’affaire Medpoint. Le Conseil de l’ordre des avocats se réunit ce jeudi 4 juillet pour discuter, entre autres, de ce sujet. Cela suivant un courrier, le 13 juin dernier, du Registrar du Conseil privé de la Reine.

Douze avocats de Maurice et du Royaume-Uni ont été entendues dans le cadre de l’enquête initiée par le Privy Council. Celui-ci a réagi vivement face à la fuite d’un document confidentiel qui faisait état du jugement en faveur de Pravind Jugnauth qui l’exonère avant que la décision ne soit rendue publique officiellement le 25 février. L’ébauche avait été circulée auprès des représentants du  Directeur des poursuites publiques, de Pravind Jugnauth et de l’Independent Commission against Corruption.

L’Attorney General Maneesh Gobin a apporté ses précisions au Parlement, le mardi 2 juillet, suite à une interpellation du député du Muvman Liberater Ravi Rutnah. Le ministre de la Justice a aussi annoncé une enquête à son niveau.

Le ministre de la Bonne gouvernance fera-t-il aussi l’objet de cette enquête ? a demandé le député du PTr, Ritesh Ramful. Sudhir Sesungkur avait exprimé sa joie sur Facebook quant à l’acquittement de Pravind Jugnauth par le Privy Council en postant une photo de lui et du Premier ministre. Il a ensuite supprimé son post. «Je réponds seulement pour les avocats», a déclaré l’Attorney General.

Au niveau des frais dont le bureau du Directeur des poursuites publiques doit s’acquitter, celui-ci attend une réponse. Entre-temps, la somme de Rs 1,5 million a été décaissée par l’Etat pour payer les Queens Counsels du Parquet. Deux avocats mauriciens ont perçu la somme de Rs 440 000 : ils s’étaient rendus à Londres pour la préparation de l’appel en janvier 2019. L’Attorney General n’a, par contre, pas dévoilé la somme payé aux avocats de l’Independent Commission against Corruption.

Photo : Pravind Jugnauth à son arrivée en Cour suprême, le 13 janvier 2015 dans l’affaire Medpoint

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders
Blanchiment : après les implants dentaires, l’ICAC à la chasse aux chiens de race

Les trafiquants de drogue devront penser à adopter des roquets. L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) envisage de remonter jusqu’aux présumés...

Close