Le Privy Council examine, aujourd’hui, le leave for appeal des condamnés de L’Amicale. Ceux-ci ont adressé une demande d’autorisation pour contester leur condamnation. Car Abdool Naseeb Keeramuth, Muhammad Shafiq Nawoor ainsi que les frères Sheik Imram et Khaleeloudeen Sumodhee ont toujours clamé leur innocence.

Le panel a requis la transcription du summing up du juge Lam Shang Leen, soit les directives, aux jurés durant le procès qui a pris fin en novembre 2000. Le document a été transmis au Conseil privé de la reine aujourd’hui, explique leur avocat Rama Valayden.

Les quatre hommes devraient être informés demain, mardi 1er décembre, ou mercredi si leur appel pourra être entendu.

En cas de décision favorable, l’homme de loi écrira alors à la commission de pourvoi en grâce pour un respite pour les condamnés en attendant que l’appel soit entendu.

La sentence de prison à vie des quatre hommes a, cette année, été commuée par la présidente de la République, selon les recommandations de la commission de pourvoi en grâce.

Photo : Sheik Imran Sumodhee, l’un des condamnés suite à l’incendie de l’Amicale, lors de son audition devant la National Human Rights Commission, le 18 février 2015.