Follow Us On

Slider

Nando Bodha a informé le juge Benjamin Joseph qu’il ne souhaite plus poursuivre en diffamation Patrick Assirvaden. Ce développement est intervenu, ce 13 juin, à la suite d’une déclaration de l’avocat du président du Parti travailliste. Me Rajesh Unnuth a expliqué que les propos de son client «were not made with a calculated intention to bring disrepute to the character, honour and reputation» du ministre du MSM.

L’avocat d’Assirvaden a également présenté les «regrets» de son client au cas où ses propos «caused any prejudice» au plaignant. Suite à cette déclaration, c’est conjointement que les représentants légaux de Bodha et Assirvaden ont demandé à la Cour suprême de rayer l’affaire.

Nando Bodha n’avait pas apprécié les propos de Patrick Assirvaden diffusés par Radio Plus en mai 2012. Alors député, le président du Parti Travailliste, avait porté des accusations contre l’actuel ministre des Infrastructures publiques en marge de la saisie, à Maurice, d’une cargaison de bois de rose en provenance de Madagascar en juin 2011.

Facebook Comments