Follow Us On

Slider

Raj Dayal objectait à la présentation de quatre CD contenant ses déclarations et entretiens audio et vidéo à la presse. Les magistrats Sachin Boodhoo et Darshana Gayan ont rejeté la demande de l’ex-ministre de l’Environnement. De ce fait, lors de la prochaine audience du 9 octobre, ces enregistrements seront entendus en Cour.

En Cour intermédiaire, ce 9 août, les magistrats ont souligné que le fait que la défense a confirmé que les CD contiennent bien des enregistrements de la voix de Dayal suffit à prouver que ces pièces à convictions sont authentiques.

Les hommes de loi de l’ex-ministre, Mes Ajay Daby, Ravi Rutnah et Avineshwar Dayal avaient émis des doutes sur l’authenticité de ces pièces à conviction dans leurs plaidoiries.

Le ruling de ce 9 août intervient après une demande de la poursuite à laquelle la défense avait objecté. Me Medhaven Armoogum du bureau du Directeur des Poursuites Publiques souhaitait comparer la voix de Raj Dayal, telle qu’enregistrée lors de quatre entretiens à la presse, dont un à ION News, avec celle de la bande sonore fournie par Patrick Soobhany à l’Independant Commission Against Corruption.

Par ailleurs, Me Ajay Daby a fait une demande pour que la cour accélère les auditions dans ce procès. Il a expliqué que son client étant un député de l’Assemblée nationale, celui-ci sera pris par la campagne électorale après la dissolution du Parlement cette année.

Le magistrat Sachin Boodhoo lui a demandé d’écrire à la Présidente de la Cour intermédiaire, Niroshini Ramsoondar, pour effectuer cette demande.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in En continu, Main sliders, Slider_Actu
La SWAN demande un Forensic Audit à EY suite à la fraude de Rs 23,8 millions

La compagnie d'assurance s'est tournée vers le cabinet de conseil et d'audit Ernst&Young pour réclamer un forensic audit. Afin d'identifier...

Close