La Bramer Capital Brokers Ltd (BCBL) n’a plus le droit de faire des transactions sur la Stock Exchange of Mauritius. C’est ce qu’indique cette dernière dans un communiqué émis ce soir. La raison : la Financial Services Commission (FSC) a suspendu, ce vendredi 8 mai, la licence de courtier en placement de la compagnie « avec effet immédiat ».

Les clients de BCBL qui souhaitent poursuivre leurs transactions sur la Bourse de Maurice sont avisés de contacter une autre agence de courtiers et d’y faire transférer leurs titres. Et, pour ce faire, de contacter BCBL et l’un des courtiers en placement suivants :

Liste de courtiers en placement

Etant donné les actions déjà prises à l’encontre de plusieurs entités du groupe BAI et « l’état actuel de l’administration », la FSC estime que les activités de BCBL « portent préjudice aux intérêts de ses clients, des investisseurs et des consommateurs de services financiers ». BCBL reste toutefois soumise, précise le régulateur, à ses obligations de titulaire d’une licence et aux directives de la commission jusqu’à une éventuelle annulation de la suspension.

Autre compagnie du groupe BAI à tomber sous le coup d’une suspension : la Britam Co. Ltd, qui voit son permis de courtier d’assurance suspendu. Il en va de même pour Bramer Global Services Ltd et de son management licence. Pour la factoring licence de Creative Capital Co. Ltd. Et pour la licence de courtier de Jaya Allock, qui est sous le coup d’une charge provisoire de « conspiracy ».