Follow Us On

Slider

La police de Queensland le confirme : Kaysee Teerrovengadum a pris l’avion pour Maurice hier. C’est ce que rapporte ABC News Online, ce 7 avril. L’ex-chef de mission fait face à une charge d’agression sexuelle sur Jessika Rosun. Des faits qui, selon la lanceuse de javelot, se seraient déroulés le 29 mars, durant une séance photo de la délégation Maurice aux Jeux du Commonwealth, en Australie.

Kaysee Teeroovengadum a été arrêté hier suivant l’enquête ouverte par la police locale. Puis libéré sous caution. Jessika Rosun a, durant la semaine écoulée, donné sa version des faits. D’autres personnes de la délégation mauricienne ont été entendues comme témoins.

L’ancien chef de mission doit être traduit devant la Southport Magistrates Court le 17 avril. Le cinquantenaire s’est engagé à respecter ce rendez-vous, a déclaré le Deputy Commissioner de la police de Queensland, Steve Gollchewski. Expliquant que le délit reproché au Mauricien ne requiert pas d’interdiction de voyager ou de quitter le territoire.

Nous avons tenté à plusieurs reprises de contacter au téléphone Philippe Hao Thyn Voon, président du Comité olympique mauricien qui est aussi en Australie. Le numéro disponible pour Kaysee Teeroovengadum est resté injoignable toute la semaine. L’ancien chef de mission nie les faits qui lui sont reprochés.

Facebook Comments