« Quand être barman est un art. » La formule prend tout son sens lors de cette compétition internationale à l’initiative de Diageo Reserve.

Ce mardi 23 septembre, c’est au Constance Belle Mare Plage que prend place la première étape, en vue de sélectionner les 3 finalistes mauriciens. Trois challenges auront lieu d’ici à juin 2015, date de la grande finale de l’océan Indien à Maurice, entre 3 Mauriciens et 3 Réunionnais. Le vainqueur aura la chance de se mesurer aux 50 finalistes mondiaux à Cape Town en juillet 2015.

3 challenges organisés en 3 étapes pour aboutir à la sélection du meilleur barman.

Etape 1 – Formation Barman: Atelier, inspiration et présentation du challenge.

Etape 2 –  Mise en avant du cocktail: Vente et visibilité du cocktail de création dans l’établissement pendant une durée de 1 mois.

Etape 3 – Compétition et détermination du gagnant du challenge : Présentation du cocktail  face au jury & challenge surprise pour déterminer le gagnant.

Et c’est ainsi que commence l’histoire et un beau cadeau pour les barmen qui assistent très attentifs à cette formation. Une personnalité captivante leur fait le show, Mido ! Il est l’invité du jour et s’appelle de son vrai nom Ahmed Yahi. Mido est le vainqueur de Diageo World Class France 2014 et s’est classé 3e lors de la finale mondiale à Londres, en juillet dernier.

Ce jeune homme de 27 ans se découvre une passion pour les cocktails lorsqu’il travaille dans un restaurant de Brooklyn, et après un apprentissage soutenu, il passe derrière le bar.

En 2012, il revient en France et ouvre son bar restaurant, Le Café Moderne. Sa passion : créer de nouvelles harmonies d’arômes, étonner, innover. Le cocktail devient un élément à part entière des plaisirs de la table puisque Mido crée une carte de cocktails qui accompagnent les plats proposés dans son restaurant.

Son expertise, ses connaissances, ses trucs, il les offre pour le plaisir du partage. Ses conseils sont efficaces, il explique l’importance de faire ressortir sa personnalité, son terroir, d’utiliser sa propre gestuelle pour que ce moment de création soit un show à son image. Les détails sont essentiels dans une telle compétition et complètent la mise en scène, de même que le choix des ustensiles. Saviez-vous que chaque shaker a sa spécificité et définit la quantité d’air incorporée dans le cocktail pour ouvrir les arômes en fonction du résultat recherché ?

Voilà l’exemple d’un barman au fort charisme et à la créativité sans limite qui inspirera sans doute les candidats mauriciens.

En 2012, ce sont 15 000 barmen qui ont pris part à la compétition dans le monde entier.

Photo : Ahmed Yahi, dit Mido. Il est sorti 3e lors de la Diageo Wolrd Class Competition 2014 qui s’est tenue à Londres, en juillet dernier.