Ils sont deux des plus gros présumés trafiquants d’héroïne à Cité Kennedy, à Quatre-Bornes, et ils se pavanent en Nissan Murano. L’un d’eux, John Davidson Zoel, âgé de 25 ans, a été interpellé ce dimanche 21 octobre lors d’une opération conduite par la Western Division de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU).

C’est vers les 9h45 que l’équipe du chef inspecteur Ashik Jagai a investi le domicile du suspect, à l’avenue du Travail. Sans travail, pas fiché, il a été pris avec treize doses d’héroïne totalisant 12,3 grammes, un sachet contenant 15,6 grammes et du papier aluminium recelant 0,3 grammes de cette même drogue.

Une somme de Rs 11 600 soupçonnée de provenir de la vente de stupéfiants a aussi été trouvée sur le suspect. Il a été inculpé de trafic de drogue et placé en détention préventive, car la valeur marchande de l’héroïne saisie chez lui est estimée à Rs 423 000. Sa Nissan Murano a été embarquée et placée sous scellés.

Assistés de la Special Supporting Unit (SSU), la police a aussi procédé à la perquisition des maisons de Jean-Luc Adolphe et de Jean Yannick Zoel, dans la même rue. Rien n’a cependant été trouvé chez eux. John Davidson Zoel est soupçonné d’opérer un réseau de dealers à la croisée de l’avenue Sir Hillary Blood qui débouche à coté du stade de Candos.

Certains jours, cette carrefour prend des allures de supermarché, car outre le réseau de John Davidson Zoel, des membres de la famille Townsend, proche des Chowrimoothoo, gèrent leur propre réseau de distribution. Le suspect était sous surveillance depuis quelque temps déjà, surtout du fait qu’il est officiellement un chômeur et qu’il était souvent aperçu au volant de la Nissan Murano noire aux vitres teintées immatriculée 9680.