Follow Us On

Slider

Le Caterpillar dont le compartiment moteur a servi à dissimuler trois sacs de sport contenant 95 kilos de cocaïne est arrivé à Maurice à bord du Hoegh Antwerp le jeudi 4 juillet dernier, soit au même moment que le tramway baptisé Mauricio. Ce stock record évalué à Rs 1,4 milliard a été découvert par des mécaniciens du concessionnaire de la marque américaine, Scomat, dans leur garage de Pailles, lors des vérifications d’usage deux jours plus tard, soit peu après le dédouanement.

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) a aussitôt été alertée et une opération de livraison contrôlée montée depuis a été annulée mercredi, nul ne s’étant manifesté pour prendre possession de la drogue. A ce stade, les enquêteurs devront déterminer si la cocaïne était bien destinée au marché mauricien où si elle devait être livrée ailleurs. Le Hoegh Antwerp est parti du Brésil et a embarqué le bulldozer à Tanger, au Maroc, avant de transiter par Durban, en Afrique du Sud, et Toamasina (Tamatave), à Madagascar avant de mouiller à Port-Louis.

Un total de 341 véhicules ont été débarqués du Hoegh Antwerp qui a aussitôt mis le cap sur Mombassa, au Mozambique, avant de se diriger vers Ennore, près de Chennai (Madras), en Inde. Même si aucune vérification des autres véhicules n’est à l’agenda, il faut savoir que les trafiquants utilisent souvent des véhicules neufs pour introduire de la drogue dans plusieurs pays. Rien que le mois dernier, de la métamphétamine a été placée par des trafiquants dans des véhicules fabriqués au Mexique et qui ont été livrés à 13 concessionnaires canadiens de Ford.

Des employés qui faisaient des vérifications d’usage ont alors remarqué la présence de pneus de rechange non-conformes dans neuf des 14 véhicules qui leur ont été livrés. C’est alors qu’ils ont découvert qu’ils étaient bourrés de drogue. Une opération de police a, par la suite, permis de saisir de la drogue dans six autres véhicules se trouvant sur un wagon et intercepté l’entrée de 180 kilos de drogue dissimulée dans un autre convoi de véhicules.

C’est durant la même période que les autorités sénégalaises ont mis la main sur un stock record de 238 kilos de cocaïne. La drogue avait été placée dans quatre véhicules neufs transitant par le port de Dakar et qui devaient être livrés à Luanda, en Angola. Ces véhicules ont été embarqués sur un bateau venant du port de Paranagua, au Brésil. 798 autres kilos de cocaïne en provenance du Brésil ont été saisis quelques jours plus tard dans des véhicules neufs au port de Dakar.

Les trafiquants colombiens utiliseraient les ports africains pour réexporter la drogue vers l’Europe.

 

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in En continu, Main sliders, Slider_Actu
[Vidéo] Energie : Les planteurs obtiendront un meilleur prix pour la bagasse, selon Seeruttun

Le gouvernement s’assurera que les planteurs obtiennent un meilleur prix pour la canne et la bagasse que le groupe Alteo...

Close