Il est accusé d’avoir émis des certificats de «fitness» en faveur de 44 véhicules qu’il n’a jamais vus. Geerdharry Khurun, un examinateur de la National Transport Authority (NTA) ayant officié au centre de Plaine-Lauzun, à Port-Louis, a été appréhendé ce vendredi par l’Independent Commission against Corruption (ICAC) et inculpé devant le tribunal de Port-Louis pour avoir touché des pots-de-vin.

La Commission anticorruption avait ouvert une enquête sur ce fonctionnaire après avoir appris à travers ses dénonciations anonymes qu’il avait émis des certificats de «fitness» sans qu’il n’ait procédé à des vérifications techniques il y a deux ans. Une comparaison des registres au centre de Plaine-Lauzun a démontré que 44 véhicules que Geerdharry Khurun a «examinés» n’ont jamais franchi la grille d’entrée.

Onze des propriétaires de ces véhicules ont avoué ne s’être jamais déplacés jusqu’à Plaine-Lauzun. Sept ont admis avoir graissé la patte à Geerdharry Khurun pour qu’il leur livre le sacro-saint «fitness certificate» prouvant que leurs véhicules sont «roadworthy». Quatre d’entre eux ont comparu aux côtés de Geerdharry Khurun en cour de Port-Louis. Les deux autres devront suivre le pas lundi.

L’ICAC va également ouvrir une enquête sur les avoirs de Geerdharry Khurun dans les jours à venir en vertu de l’article 84 de la Prevention of Corruption Act (PoCA) relatif aux «unexplained wealth». Ses acquisitions seront comparées aux salaires qu’il percevait auprès de la NTA.