Un membre du service de sécurité de l’aéroport de Perth a été suspendu de ses fonctions dans l’affaire des balles retrouvées dimanche après-midi dans les bagages d’un médecin sud-africain voyageant à bord du vol MK441. Ce manquement est pris très au sérieux par les autorités australiennes et une enquête policière a aussi été ouverte pour déterminer comment cet agent n’a pu déceler la présence de ces balles.

L’avion d’Air Mauritius avait quitté Perth vers les 13h15, heure mauricienne, dimanche, et une balle avait été retrouvée trois heures plus tard dans le Business Class. Les autorités mauriciennes ont été informées et les bagages des passagers fouillés peu après l’atterrissage, ce qui a permis à la Customs Anti-Narcotic Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) de mettre la main sur 20 balles additionnelles dans le bagage à main du Sud-Africain.

En transit à Maurice avant de rallier son pays natal, le médecin a indiqué qu’il avait fait l’acquisition de ces balles en Australie. Il devra rester en détention jusqu’à sa prochaine comparution en cour lundi prochain pour importation illégale de munitions. Les normes imposées par l’IATA préconisent le transport de cartouches pour armes de petit calibre à usage personnel et ne dépassant pas 5 kilos en soute.