Follow Us On

Slider

C’est en début d’année que Marc Gianny Béguin, l’un des deux suspects réunionnais arrêté dans l’affaire d’exportation de 142 kilos de gandia de l’île sœur vers Maurice, a été approché pour cette opération. Réclamant sa remise en liberté conditionnelle en brandissant son casier judiciaire vierge, il a indiqué au tribunal correctionnel ce mercredi 17 juillet qu’un dénommé Rocco l’a abordé dans une boîte de nuit alors qu’il était en vacances à Maurice. Celui-ci est revenu à la charge pour lui proposer de participer à ce trafic contre une commission de 6 000 euros, soit l’équivalent de Rs 240 000.

Son rôle, rapporte Le Quotidien de La Réunion dans son édition de ce jeudi 18 juillet, consistait à récupérer les paquets de zamal, nom donné au gandia à l’île sœur, avant de les diriger vers l’Anse-des-Cascades, près de Sainte-Rose, où une vedette rapide mauricienne devait les réceptionner. Il devait signaler au hors-bord où s’approcher et avait récupéré la drogue dont la valeur marchande frise les Rs 200 millions au vu de sa haute teneur en THC.

Le tribunal correctionnel a refusé la demande de Marc Gianny Béguin et il devra attendre son procès, tout comme quatre Mauriciens et l’un de ses compatriotes, fixé pour le jeudi 12 septembre prochain. Les Mauriciens sont Jean-Michel Kervin Antoine, 39 ans ; Louis Jean-Michel L’Effronté, 35 ans ; Marc Cédric Lebon, 35 ans ; et Clyde Modliar, et risquent des peines de plus de sept ans de prison.

Jean-Michel Kervin Antoine possède un bateau qu’il utilise pour le transport de touristes alors que Marc Cédric Lebon et Clyde Modeliar sont des pêcheurs. Quant à Jean-Michel L’Effronté, il vit entre Maurice et La Réunion et il est connu de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) pour possession de gandia. Contrairement à Marc Gianny Béguin, 39 ans, son compatriote Jean Claude Biclaire, 56 ans, un employé du service environnement de la mairie de Saint-Paul, est connu pour différents délits.

A Maurice, l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) a arrêté un total de quatre suspects qui serait lié à ce réseau. Il s’agit de Sunil Krishna Dowlat, Steve Nicolas Mariette, Damieux Michel Jean-Pierre, aussi dit Julio, et Max Bernard Curpenen. Le quatuor est originaire du village de Grand-Gaube et sont copropriétaires de la vedette rapide, le «Al Dahein», qui aurait été utilisée pour prendre livraison du zamal à l’île sœur. Ce «go fast» qui mouille habituellement à Grand-Baie a été saisi le jeudi 6 juin à Flic-en-Flac.

Il appartient à Steve Nicolas Mariette et les trois moteurs Evinrude de 250 chevaux ont été acquis par Sunil Krishna Dowlat, Damieux Michel Jean-Pierre et Max Bernard Curpenen.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in En continu, Main sliders, Slider_Actu
[Audio] Rodrigues : Un lycée agricole inauguré à St Gabriel

Pour consolider la formation des jeunes, un lycée agricole s’est installé au village de St Gabriel, à l’île Rodrigues. Présent...

Close