Ils passeront 15 jours à apprendre les méthodes de fabrication de fertilisants organiques avant de développer leur connaissances sur l’agriculture raisonnée. C’est à Ghaziabad, en Inde, que douze agriculteurs sélectionnés par le ministère des Coopératives se rendront pour apprendre ces nouvelles techniques.

Si Sunil Bholah n’exclue pas l’envoi d’autres mauriciens pour bénéficier de cet apprentissage, il dit espérer que les 12 agriculteurs faisant le déplacement partageront leur connaissance avec leurs confrères locaux. C’est chez l’un d’eux, à Clemencia, qu’une visite a été effectuée. Kreshan Fowdar, qui utilise des techniques organiques sous serre estime que cette méthode lui permet de protéger ses cultures des intempéries tout en lui assurant des revenus plus réguliers.