Depuis janvier, ils sont dix à avoir pris possession de leurs terres pour y démarrer des cultures de légumes en mode «sheltered farming». Ces jeunes, tous diplômés de l’enseignement supérieur dans des domaines aussi variés que le droit ou l’agro-industrie, ont bénéficié d’une subvention gouvernementale pour démarrer leurs cultures. L’Etat a mis en place une subvention de Rs 20 millions à l’intention de ce type de jeunes agro-entrepreneurs. Un plan qui, selon Dhanishta Sumputh, permettra à de jeunes diplômés de s’engager dans un secteur productif et participer à l’autosuffisance alimentaire du pays.

Présent lors du lancement officiel de l’initiative, le Premier ministre et le ministre de l’Agro-industrie ont insisté sur la nécessité de réduire les importations de produits agroalimentaires. Pravind Jugnauth a également profité de l’occasion pour lancer une pique à ses détracteurs dans la presse.